Un petit détour par les Deux Tours à Marrakech

Partagez !

C’est la rentrée ! Dur retour des Deux Tours…

Enfin 5 minutes après une rentrée toujours mouvementée pour un nouveau paxspot, un retour aux sources devrais-je dire car en effet, je vous propose de faire un détour par les Deux Tours, une adresse de caractère dans la palmeraie de Marrakech
Et si ce paxspot revêt un caractère si particulier justement c’est que Marrakech, confidence pour confidence, se trouve être la ville natale de Mr Paxs, le narrateur de l’histoire…

Mektoub made in Marrakech

Alors voilà comme le dit le propriétaire lui-même, qui hasard des destins, « Mektoub » diront certains (« c’est écrit » en arabe), se trouve être un ami d’enfance, je vous propose un peu de «temps retrouvé» un soupçon d’«éloge de la paresse» et beaucoup d’ «atmosphère arabo-andalouse» dans un jardin-écrin au cœur d’une propriété de 3 hectares !
Source, nativité, destin, enfance, palmeraie… ce « repérage » ne prendrait-il pas soudain des allures de « pèlerinage » si vous m’autorisez l’expression sans arrière-pensées…

Un détour entre deux tours et le grand tour de la palmeraie

Je vous plante le décor ou plutôt la palmeraie, des palmiers millénaires, un petit douar (hameau) encore en pisé et nommé « Abiad », (« le blanc » ou l’ « œuf »), une terre ocre, une chaleur sèche et une route qui chose désormais rare à Marrakech n’a pas beaucoup changé depuis des années, j’ai nommé le « circuit » de la palmeraie…
La touche la plus importante et historique qui demeure est l’empreinte de l’architecte Charles Boccara qui a pensé ce lieu comme un village de plusieurs villas avant que cela ne devienne l’hôtel de 37 chambres et suites qu’il est aujourd’hui…

Mi Casa in Marrakech is better than Casablanca

Pour les superlatifs (yalatif, et il en y a) on dira, pensera et surtout verra du différent, caractère, atmosphère, authentique, subtil, oriental et méditerranée à la fois, sobre et raffiné juste ce qu’il faut, vintage et moderne mais pas trop…j’arrête là, le propriétaire est un ami c’est pas du jeu !
Mais figurez-vous que les goûts n’ont rien à voir avec l’amitié surtout avec l’âge (de raison ?), un hôtel quel que soit la gamme, le prix, le lieu, la « clientèle » on s’y sent bien ou pas, c’est surtout une affaire d’ambiance, de décor et d’hospitalité et aux deux Tours on s’y sent bien comme à la maison, donc tout est dit, la « casa », « dar » « home sweet home » c’est ça, la « maison » chère à tous les voyageurs, E.T. compris !

Un hammam, ma gourmandise et moi

Un détour par les bains, un hammam traditionnel à la croisée des bains marocains, turcs et romains qui propose soins et massages orientaux sous des voûtes très « boccaresques » et donc romanesques, et votre corps aura raison de votre esprit pour vous emporter totalement vers la paresse délicieuse d’un short break à Marrakech fin août ! En tout cas je vous le dis le trio gommage, savon noir et soin à l’argile (« rhassoul ») ont eu raison de mon pseudo stress citadin…
Et encore je ne vous ai pas parlé des belles soirées propices aux songes d’une nuit d’été, mais ça marche aussi en automne là-bas… sans oublier et c’est l’éternel gourmand voyageur qui parle, du carnet de voyage culinaire du chef qui vous fera vibrer les papilles de wok en tagine, de légumes grillés du potager en carpaccio de drôles de poissons dont lui seul connaîtra le vrai nom…

Les Deux Tours, c’est pas du cinéma !

Les Deux Tours n’ont rien à voir avec le deuxième épisode de la célèbre saga de Tolkien, mais c’est bel et bien une véritable légende qui est née dans la palmeraie autour d’une communauté de jardiniers lutins, de tortue statue vivante, de chats elfes, de paons mystérieux et d’une équipe soudée, entre des doigts de fées à l’écoute et des maîtres architectes pas avares de partage et de belles courbes…

Les Deux Tours, lieu de légende(s) où l’on revient toujours ?

Merci encore pour ces moments précieux, « choukrane bzzzzzzzzef » à tous les sourires croisés et à bientôt j’ai envie de dire car comme dit le célèbre romancier philosophe brésilien Paulo Coehlo : « Qui a l’habitude de voyager, sait qu’il arrive toujours un moment où il faut partir… »
Et c’est là que Mr Paxs rejoint Jérémie pour penser, « oui mais partir de Marrakech c’est déjà fait, alors y revenir pour y retrouver un peu de racines (de palmiers ou d’autres) c’est que du bon… »
Un lieu où de beaux mariages heureux se sont déroulés, de beaux couples ont roucoulé, une famille d’artistes y a exprimé toute sa palette créative…
Alors….pourquoi pas vous ? Ne serait-ce pour un petit détour, le grand amour ou pour toujours ?

Les Deux Tours, c’est à votre tour !

A + là-bas ou par ici ;-)
Mr Paxs

Pour en savoir plus, visitez le site officiel ou la page fan

Partagez !